Olivier PENIN commence le piano à l’âge de cinq ans et entre en 1987 à la maîtrise de CAEN. Après ses classes principalement auprès de David Noël-Hudson et l’obtention de son prix d’orgue, il est nommé en 2004 par concours à la tribune du grand orgue de la basilique Sainte Clotilde à Paris. Seul titulaire depuis 2012, il est en charge de la musique religieuse et des concerts. A ce titre, il fait vivre l’orgue et crée notamment les « Samedis de l’orgue » et une masterclass annuelle qui réunit des étudiants du monde entier. Dans ce cadre, il réalise aussi des enregistrements. En 2013, il a enregistré un disque auprès du label Festivo : « Hommage aux maîtres de Sainte Clotilde ». La presse spécialisée a alors loué ses qualités techniques, l’effet « bulle de champagne », « la poésie » ou le « pur esprit français » de ses interprétations (De Orgelvriend), mais aussi la « véracité de ses rubato » (Orgelnieuws), son jeu « expert », « limpide » et « clair» (Choir and organ magazine qui attribue quatre étoiles au disque).
Son sixième disque « Hommage à Franck » est sorti en mars 2016 chez Bayard et distribué par Harmonia Mundi avec les trois chorals pour orgue, des motets pour chœur et orgue (avec l’ensemble Basilica) et deux créations de Stéphane Delplace.
Il enregistre en outre des vidéos qui dépassent aujourd’hui les 500 000 vues. Sa carrière de concertiste est placée sous le signe de l’éclectisme. Il joue en France et à l’étranger aussi bien seul qu’avec des ensembles vocaux ou des orchestres. Il a ainsi été invité par différents orchestres français (Orchestre Lamoureux, Orchestre Colonne…) et étrangers (Orchestre de Chambre de La Haye…) pour interpréter les grandes pages pour orchestre et orgue (Concerto de Poulenc, Concerti de Haendel, Symphonie n°3 de
Saint-Saëns…). Il affectionne aussi jouer avec des chœurs. Il a notamment créé avec Marc Korovitch l’ensemble Basilica, ensemble professionnel spécialisé dans la musique pour chœur et orgue. Il s’est en outre produit avec de célèbres ensembles vocaux tels l’ensemble AEDES (dir. Mathieu Romano) avec lequel il a gagné le prix Bettencourt Schueller, la maîtrise de Paris (dir. P. Marco puis R. Wilberforce), le jeune chœur de Paris (dir M. Korovitch) l’Academy of vocal arts de la Haye…Il a alors pu être entendu à la radio seul ou avec diverses formations (Radioclassique, France musique …). Seul, il est régulièrement invité dans divers pays d’Europe (Hollande, Allemagne, Slovénie, Croatie, Belgique, Pologne, Autriche, Danemark…) mais s’est également produit en Russie, au Mexique et au Japon. Il met alors un soin particulier à proposer des programmes où les œuvres sont mises en perspective sous un thème ou une idée afin de faire voyager l’auditeur. Il y interprète aussi bien des œuvres de l’époque baroque, romantique que contemporaine. Certains compositeurs lui ont d’ailleurs confié des créations (Olivier Schmidt – « Les larmes de la pénitence », Pierre-Adrien Charpy – « Source », Stéphane Delplace – la version pour orgue de sa fugue « Bach Panther », « Aria », «Lux aeterna », « Tenebrae factae sunt »). Il est membre de jurys de concours internationaux et est régulièrement invité à donner des masterclasses (Pologne, Angleterre, Croatie…) .

https://olivierpenin.eu